LUNDI 31/08

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LUNDI 31/08

Message  ben f-626 le Dim 30 Aoû - 17:26

Du sud sud ouest annoncé demain 13/20neuds, qu'en pensez vous ?
Fais chier dans le light je suis en kite et on m'a interdit de naviguer lundi dernier après la session planche puisque je ne fais pas encore parti de l'AKL...
avatar
ben f-626

Messages : 104
Date d'inscription : 07/04/2013
Age : 24
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: LUNDI 31/08

Message  ben f-626 le Lun 31 Aoû - 20:36

Le vent est arrivé à 15h, pas de secret GURU annonçait une bascule du sud au sud ouest à 15heure, du coup c'est rentré, 15/20 neuds et deux périodes de 10min avec claque à 25neuds anémo.
Por moi c'était en kite, du monde à l'eau en planche et en kite, soleil, eau chaude, au top !
avatar
ben f-626

Messages : 104
Date d'inscription : 07/04/2013
Age : 24
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: LUNDI 31/08

Message  patrickj le Lun 31 Aoû - 21:52

Arrivé juste à temps dans l'après midi, il y avait du monde au bord de l'eau à attendre le vent depuis le matin.
Un régal dès 15 h en 8.6 pryde Evo 6, isonic 127 puis isonic 110
Les bolides sur l'eau ont chargé en toile (8.3 à 9.0) sur des flotteurs slalom de 80 à 85 de large pour bien passer les molles et bien caper. Julien marchait fort avec 7.9 probablement réglè puissante sur isonic 121
Le mieux monté était pierre B, il nous l'a montré il fait 52cm. D'après Bali et petite plume c'est trop gros comme taille.
avatar
patrickj

Messages : 269
Date d'inscription : 07/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: LUNDI 31/08

Message  pierreb le Mar 1 Sep - 8:17

il est vrai que Petite Plume était très faiblement monté hier
Mais il a l'habitude; il est comme ça toute l'année
Sa femme nous l'a confirmé

pierreb

Messages : 180
Date d'inscription : 15/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: LUNDI 31/08

Message  julien le Mar 1 Sep - 10:19

Une dernière session d'été en short (attention les torses nus excitent certains planchistes !!!). Le vent a tardé mais il était bien là. Une courte session bien sympa mise à part la faucardeuse qui a semé un peu partout...
avatar
julien

Messages : 278
Date d'inscription : 14/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: LUNDI 31/08

Message  ben f-626 le Mar 1 Sep - 20:55

julien a écrit:Une dernière session d'été en short (attention les torses nus excitent certains planchistes !!!). Le vent a tardé mais il était bien là. Une courte session bien sympa mise à part la faucardeuse qui a semé un peu partout...
Vive le kite Twisted Evil et torse nus !
avatar
ben f-626

Messages : 104
Date d'inscription : 07/04/2013
Age : 24
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: LUNDI 31/08

Message  vieuxpat le Mer 2 Sep - 11:32

Julien : il y a bien des algues dérivant un peu partout, mais je dois reconnaître qu'il est désormais possible de naviguer du côté de la digue des Chevaliers sans se prendre un grand coup de frein dans les paquets d'algues.
Les faucardeuses ont fait du bon travail, nettement mieux que les années précédentes, mais vu la prolifération des ces plantes le travail est énorme.
Il ne manque plus qu'un bon coup de sud-ouest à ouest pour que les algues terminent sur les berges ou au déversoir.

A bientôt sur l'eau
avatar
vieuxpat

Messages : 198
Date d'inscription : 15/01/2013
Age : 73
Localisation : TOUL

Revenir en haut Aller en bas

Re: LUNDI 31/08

Message  julien le Mer 2 Sep - 13:47

D'accord avec toi Vieuxpat. Le faucardage cette année a été bien réalisé. (plus long que d'habitude d'ailleurs). Je trouvais juste dommage que la faucardeuse nous a laissé des petits paquets dérivant juste au moment où le vent est monté, mais il n'y pouvaient rien.
Je ne suis pas spécialiste en faucardage, mais la solution adoptée (je ne sais pas si il en existe d'autre) de couper les algues une fois arrivée à maturation, soit fin juillet, fait qu'une bonne partie de la saison estivale de la voile se fait avec les algues (mai juin juillet aout). Une faucardeuse de madine tournant en permanence depuis mai qui arracherait les algues avant qu'elles atteignent la surface, je ne sais si le coût serait supérieur (personnel de madine et non prestataire) et la dissémination accrue.
avatar
julien

Messages : 278
Date d'inscription : 14/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

HERBES QUATIQUES

Message  PierreA le Mer 2 Sep - 15:12

Oui, des solutions existent !

Tout d'abord, le faucardage coûte très cher et ne peut valablement être effectué que lorsque les plantes sont arrivées au maximum de leur développement (sinon elles repoussent).

Ce qu'il faut savoir sur ces plantes aquatiques (qui ne sont pas des algues: potamot, lentilles d'eau, spirodèles, élodée, etc...) c'est qu'elles poussent sur les hauts fonds (pas plus de deux mètres d'eau) pour atteindre la lumière et fleurir puis fructifier en surface. C'est la baisse du niveau du lac qui a entraîné leur prolifération il y a très longtemps. Si l'eau remontait ne serait-ce que de cinquante cm; elles ne pourraient plus venir en surface pour faire des graines et disparaîtraient d'elles-même.

Puisqu'il semble impossible (!?) de faire monter le niveau de l'eau, une solution à envisager par les autorités compétentes serait de creuser les hauts fonds hors saison (bien répérables: c'est l'endroit où il y a de véritables buissons de plantes. Et il n'y en a pas des quantités) à la pelleteuse pour rabaisser localement le fond du lac.

Cette solution, techniquement possible, ne coûterait probablement pas plus cher qu'un faucardage annuel itératif (qui dure maintenant depuis six semaines) et aurait l'avantage d'être pérenne car il faudrait quelques années pour que ces fonds se réhaussent, par dépôt de vase, au deux mètres nécessaires au développement des plantes.

La communauté ferait des économies certaines et tous les pratiquants de sports aquatiques seraient satisfaits.

Mais ... Nous sommes en France .... Et l'autorité compétente est trop occupée pour prendre l'avis de la valetaille ....

PierreA

Messages : 73
Date d'inscription : 24/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: LUNDI 31/08

Message  BALI le Mer 2 Sep - 16:16

Pour info:

L'eutrophisation peut se résumer en une surfertilisation des eaux, qui va être favorisée - dès que la température et l'ensoleillement du milieu seront suffisants - et favoriser le développement de végétaux bien particuliers : les algues unicellulaires et filamenteuses, et les macrophytes. L'eutrophisation conduit à un envasement progressif des plans d'eau.
Les plantes et les algues en excès dans les lacs, les plans d'eau et les étangs ainsi que les bassins d'agréments vont conduire inéluctablement à un phénomène d'eutrophisation. Les algues et les plantes aquatiques vont se déposer sur le fond des lacs, plans d'eau, étangs et bassins d'agréments pour former une vase avec une forte concentration en matière organique.

Les algues servent normalement de nourriture au zooplancton et à différents types d'invertébré filtrants. Mais si les algues planctoniques se développent plus vite qu'elles ne sont consommées, elles entraînent un déséquilibre de l'ensemble du système.
Cette matière organique en excès provoque une demande biologique en oxygène beaucoup plus importante que dans un milieu équilibré. Cette eutrophisation va accélérer le vieillissement des lacs, plans d'eau, étangs et bassins d'agréments.

Au lieu de servir de nourriture dans la chaîne alimentaire - qui aboutit normalement au poisson - quand il y a eutrophisation, elles vont les asphyxier en consommant tout l'oxygène du milieu et en rendant impossible son renouvellement. Leur décomposition sur le fond va encore aggraver ce manque en oxygène. C'est le cercle vicieux et inéluctable de l'eutrophisation si rien n'est fait.

Dans des conditions normales, les bactéries et autres micro-organismes du fond, transforment (ou plutôt recyclent) la matière minérale (azote, phosphore) en présence d'oxygène.

Une excessive richesse en matières organiques à décomposer, jointe à l'épuisement des réserves d'oxygène du milieu, favorise, au contraire, le développement des bactéries sulfidoréductrices (oeuf pourri), qui n'assurent pas une décomposition totale de la matière organique.
Elles dégagent, en plus, des gaz toxiques (anhydride sulfureux et méthane), lesquels contribuent à l'asphyxie complète de l'écosystème.

Dans la plupart des cas, cette eutrophisation, ce déséquilibre du système n'est pas total et les poissons - du moins certaines espèces - peuvent survivre.

Mais en l'espace de quelques années, on assiste à un appauvrissement de la faune piscicole. L'eutrophisation va donc permettre à des poissons peu gourmand en oxygène de se développer. Les poissons nobles comme les truites vont disparaître à la suite de phénomène d'eutrophisation car l'oxygène vient à manquer.

Les espèces nobles, salmonidés, percidés, ésocidés ainsi que les cyprinidés les plus exigeants quant à la qualité de l'eau (goujons, gardons) disparaissent au profit d'espèces supportant de faibles teneurs en oxygène dissous comme les carpes, brèmes, anguilles, carassins.
Pour remédier à l'eutrophisation, à l'envasement des lacs, plans d'eau, étangs et bassins d'agréments, nous vous proposons plusieurs produits et services qui permettent de remédier au problème d'eutrophisation et d'envasement.
avatar
BALI

Messages : 78
Date d'inscription : 17/06/2014
Age : 60

Revenir en haut Aller en bas

Re: LUNDI 31/08

Message  julien le Jeu 3 Sep - 9:43

Mais comment s'en débarrasser ?
Des essais chimiques ont été tentés, mais par essence l'application est impossible à mettre en place de façon sélective ; cela équivaut à un empoisonnement général de l'eau !
La solution utilisée actuellement est le faucardage (fauchage sous-marin) ; mais cette technique ne va pas sans poser des problèmes :
- cela coûte fort cher,
Un bateau faucardeur au travail - il faut ensuite ramasser les coupes qui flottent entre 2 eaux.
- cette coupe stimule la pousse et renforce les plants...

Notre suggestion
Déjà testée avec succès, le recours à des plongeurs arrachant manuellement chaque plant d'herbes ou d'algues un à un et les collectant dans un filet, a donné de bons résultats, notamment dans les ports où il est de toute façon impossible de faucarder aux alentours proches des bateaux.
L'emploi de cette technique est la plus à même d'obtenir un résultat durable.

tiré de http://seme.cer.free.fr/plaisance/entretien-durable-voies-d-eau.php

Reste plus qu'a embauché des plongeurs !!!! Very Happy
avatar
julien

Messages : 278
Date d'inscription : 14/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: LUNDI 31/08

Message  pierreb le Jeu 3 Sep - 19:27

il faut embaucher petite plume
déjà qu'il a rien branlé cet été
il connait parfaitement les fonds marins pour les avoir assidûment fréquentés
On lui file un petit grattoir,un masque, un tuba, un seau et au boulot
Plutôt que d'essayer à tout prix de tenir debout sur son flotteur,il se rendrait utile
Dépêchez vous de l'embaucher,il va bientôt migrer dans les steppes glacées et désertiques à la recherche du yéti
Et en plus il pourrait évacuer les algues dans sa bétaillère

pierreb

Messages : 180
Date d'inscription : 15/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: LUNDI 31/08

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum